Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Château de la Grave

Hommage

Philippe et Valérie Bassereau
Château de la Grave
Découvrir la propriété
Appellation :
Vin de France
Classification :
Château de La Grave
Cépages :
Cabernet-Sauvignon
Type de vin :
Nos rosés, Vin rosé
Conservation :
2 à 3 ans
Accords mets/vins :
A déguster sur des tapas, un tartare
de thon ou de canard, des calamars
à l’espagnole, un lapin aux pruneaux
ou une caille aux raisins.
Ce vin sublimera la cuisine épicée
et exotique ou encore les saveurs
sucré-salées tout au long de l’année.
Millésime(s) :
2016
Prix : Ça arrive vite
Mini
Je suis intéressé(e)
Description :

Ce vin rosé issu exclusivement de Cabernet-Sauvignon en pressurage direct nous offre une belle couleur saumonée pale étonnante. Au nez, des notes de fruits subtiles et intenses relevées d’épices sont alliées à un boisé bien fondu. Vin sec, sans sucre résiduel. L’attaque est légère, le vin charnu et aérien pour accompagner sans lourdeur ni amertume. Très longue bouche et d’une belle rondeur surprenante, il révèle une grande finesse dont on ne se lasse pas.

Conseils de dégustation :

Servir frais mais pas trop. Servir légèrement rafraichi.
Il ne doit pas être bu trop frais. Peut se servir tout au long
d’un repas au vu de sa complexité.

Format(s) :
75 cl
Philippe et Valérie Bassereau
Château de la Grave
Découvrir la propriété
L'avis de notre caviste
« »
Vin de France
Vin de France
L'appellation
Vin de France

Depuis 2009, les anciens « vins de tables » issus de vignobles français appartiennent à la catégorie des « Vins de France ». Cette dénomination met en avant une provenance valorisante même si la France est un territoire trop vaste pour être considérée comme une indication géographique ; elle constitue un atout pour l’exportation de ces vins. Avant tout, la catégorie « Vins de France » désigne des vins de consommation courante et constitue la base de la production viticole française.

Deux millénaires d’histoire viticole ont forgé dans notre pays la notion de terroir viticole. L’extension de la vigne débute en France à l’époque Gallo-romaine, se poursuit encouragée par Charlemagne au moyen-age. Les monastères et les abbayes développent la culture de la vigne et deviennent les lieux d’élaboration des vins. Bon nombre de grands domaines viticoles ont longtemps appartenu à des congrégations religieuses. Le choix des meilleurs terrains, des pratiques culturales et des cépages adaptés au lieu de production a demandé des siècles d’observation, de tâtonnements et de recherche. Au fil du temps, des techniques et des savoirs empiriques se sont transmis de vigneron en vigneron et les bons terroirs susceptibles de porter la vigne ont été répertoriés  par l’homme. Certains très favorables à la culture de la vigne permettent la production de vins prestigieux. Ils ont été distingués au cours des décennies soit par un classement officiel à l’exemple du classement des 51 Grands Crus classés en Alsace (Kirchberg de Barr, Kitterlé, Mambourg,…) ou du classement des Grands Crus classés en 1855 dans le Médoc (Château Margaux, Château Cos d’Estournel, Château Latour, …), soit le nom du lieu dit ou de la commune d’origine suffit à faire valoir leur notoriété à l’exemple des terroirs appelés climats en Bourgogne (Corton, Montrachet, Chambertin, Romanée-Conti, La Tâche, Richebourg, Clos Vougeot, … ).

On vous conseille aussi...