Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Vignobles Mourat

Clos Saint-André

Jérémie Mourat
Vignobles Mourat
Découvrir la propriété
Appellation :
Fiefs Vendéens
Classification :
Domaine Clos Saint-André
Cépages :
90% Chenin, 10% Chardonnay
Type de vin :
Vin blanc
Conservation :
15 ans
Accords mets/vins :
Carpaccio de Saint-Jacques.
Millésime(s) :
2015
Prix : Ça arrive vite
Mini
Je suis intéressé(e)
Description :

Le Clos Saint-André, c’est avant tout le rêve de gosse de Jérémie Mourat : partir de la page blanche, sur un terroir viticole historique, autrefois propriété de la famille Taittinger, et complètement endormi sous un épais manteau de ronces et de genêts depuis 1968.

Conseils de dégustation :

Une belle cuvée de chenin vendéen très aromatique, qui offre un nez d’abricot confit puis développe des arômes acidulés de fruits exotiques, d’agrumes et d’épices, dans une bouche suave, ronde et droite. A déguster sur des plats exotiques.

Format(s) :
75 cl, caisse de 6 bouteilles
Jérémie Mourat
Vignobles Mourat
Découvrir la propriété
L'avis de notre caviste
« »
Fiefs Vendéens
Fiefs Vendéens
L'appellation
Fiefs Vendéens

Depuis 1984, les fiefs-vendéens ont accédé à l’AOC en 2011. L’appellation se décompose en cinq entités distinctes : Brem-sur-Mer, sur le littoral atlantique au nord et au sud des Sables-d’Olonne, terre de vins blancs secs et iodés ; Mareuil, au sud-est de La Roche-sur-Yon, pays des vins rosés et rouges tout en finesse ; puis Pissotte et Vix respectivement au nord et au sud de Fontenay-le-Comte, aux vins plus charnus ; et la dernière venue, Chantonnay, aux portes du bocage vendéen. Même si leurs terroirs sont éloignés de la Loire, les fiefs-vendéens ont l’esprit, le friand, la légèreté et le fruité naturels des vins ligériens.

Les cépages en rouge sont le cabernet Franc, le pinot noir, le cabernet sauvignon, le gamay et la négrette. Pour les blancs, les cépages dominants sont le chenin et le chardonnay. Les rosés enfin associent gamay, pinot noir, cabernet franc, cabernet sauvignon et négrette.

Sa production est de 30 000 hectolitres en moyenne par année.

Ce vignoble est chargé d’histoire puisque le terme « fief » provient du nom local de vignes plantées par les abbayes de l’époque médiévale. Il désigne en réalité les « anciens fiefs du Cardina », en référence à Richelieu qui fut évêque de Luçon.

On vous conseille aussi...