Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...
  »  CognacSpiritueuxType d'alcool   »   1738 Accord Royal

< Revenir à la page précédenteRevenir à la page précédente

Remy Martin

1738 Accord Royal

Remy Martin
Découvrir la propriété
Origine :
Cognac
Maison :
Rémy Martin
Distillation :
Méthodes traditionnelles de distillation
Age :
-
Alcool :
Cognac
Récompense(s) :
-
Prix : Ça arrive vite
Prestige
Je suis intéressé(e)
Description :

Cognac Fine Champagne : assemblage d’eaux-de-vie issues à 65% de Grande Champagne et 35% de Petite Champagne. En 1738, Louis XV impressionné par la qualité des Cognacs Rémy Martin donne son « Accord Royal », en les autorisant à planter de nouvelles vignes.

Conseils de dégustation :

A consommer pur ou sur glace, ou en Long Drink et Cocktail. Long Drink : 1738 + Ginger Ale + une tranche de citron vert. Cocktail : 1738 + Cointreau + citron jaune

Format(s) :
70 cl
Remy Martin
Découvrir la propriété
L'avis de notre caviste
« »
Spiritueux
Cognac

L’Ugni Blanc, cépage emblématique du cognac, représente plus de 95% du vignoble cognaçais. Les deux autres cépages utilisés de façon marginale, dont la Folle Blanche. Très fragile, elle est difficile à cultiver de manière intensive et a été remplacée au fur et à mesure par l’Ugni Blanc. Une fois récolté, le raisin est pressé, puis immédiatement mis à fermenter. Cette fermentation dure environ trois semaines pour obtenir un vin acide et trouble, peu alcoolisé car titrant 9%, appelé vin de chaudière. La chaptalisation (adjonction de sucre) est interdite. La récolte et la vinification débutent généralement au cours du mois d’octobre pour s’achever en novembre. A souligner que les vins ne sont pas traités ou soufrés, car tout ajout d’éléments exogènes comme des sulfites se ressentirait fortement à la dégustation des eaux-de-vie et donnerait ainsi de gros défauts au produit fini.

Le vin de chaudière est distillé dans un alambic traditionnel à repasse, appelé alambic charentais. Deux distillations sont effectuées pour transformer ce vin en eau-de-vie.

L’Allier (Tronçais) et le Limousin sont les régions qui produisent deux variétés de chêne, le Quercus Pedunculata (chêne pédonculé) et le Quercus Sessiliflora (chêne rouvre), dont les propriétés répondent aux besoins des producteurs de cognac. Pour être sélectionné, un chêne doit afficher son siècle d’existence. Une fois découpé, il est mis à sécher à l’air libre pour une période de 1 à 3 ans. Autres éléments déterminants : le bousinage et son degré d’intensité, qui influenceront le profil d’un cognac.

On vous conseille aussi...