Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Tunisie

Tunisie

Les vins tunisiens, principalement des rouges et rosés, sont riches en alcool (11 à 12° pour le vin rouge et le vin rosé et un peu moins pour le vin blanc) sans excès d’acidité, ce qui est dû au caractère des nouveaux vins. Dans ce contexte, la terre cultivable destinée à la fabrication du vin est fortement en recul et la production de raisin de table prend de l’importance. La majorité des cépages cultivés se retrouvent dans le sud de la France.

Les 38 000 hectares de vignes tunisiennes, dont les deux tiers se trouvent dans le gouvernorat de Nabeul, sont situés sur des coteaux où la température annuelle moyenne ne monte jamais au-dessus de 20 °C avec des précipitations idéales entre 250 et 500 millimètres par an. Le vignoble occupe aujourd’hui 14.000 hectares (17.000 en 2001), en diminution car les arrachages ne sont pas compensés ; la production est de 35.000 hectolitres en moyenne.

La viticulture a fait partie intégrante de l’agriculture tunisienne jusqu’à l’invasion arabe dans la première moitié du VIIIème siècle. A partir de ce moment, le vin a vécu une histoire un peu conflictuelle avec l’interdit religieux islamique. La viticulture devenait anecdotique jusqu’aux années du protectorat français à la fin du XIXème siècle.

Les produits phare de la région

Les exploitants de la région