Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Jasci

Trebbiano d'Abruzzo

Jasci
Jasci
Découvrir la propriété
Appellation :
Abruzzes - Italie
Classification :
Jasci
Cépages :
Trebbiano
Type de vin :
Vin blanc
Conservation :
1 à 5 ans
Accords mets/vins :
-
Millésime(s) :
2015
Prix : Ça arrive vite
Mini
Je suis intéressé(e)
Description :

En couleur, le vin est jaune, vif, comme de la paille. Le nez est élégant et délicat avec des touches de fruits jaunes mûrs, de fleurs de gênet et de vanille. En bouche, il est plaisant avec un corps rond, de la salinité, fraîcheur, et une finale sur les fruits à pulpe blanche et les amandes.

Conseils de dégustation :

Servir à 8-10°C.

Format(s) :
75 cl
Jasci
Jasci
Découvrir la propriété
L'avis de notre caviste
« »
Abruzzes - Italie
Abruzzes - Italie
L'appellation
Abruzzes - Italie

LE VIGNOBLE EN ITALIE :

Au Sud de l’Europe occidentale, la viticulture de l’Italie se caractérise par le relief de ses sites hérités de son passé antique. Les Alpes au nord et les Apennins au cœur du pays marquent les paysages du pays. Trois types de sols englobent le territoire viticole italien. Le sol marin argilo-calcaire se retrouve en Vénétie, dans le Piémont et dans le Chianti. Les sols volcaniques influent sur les vins de Soave ou le Lacryma Christi au pied du Vésuve. Les terrains plats de quelques rares vignobles d’Italie possèdent des sols alluviaux. L’Italie connaît des hivers rudes, surtout pour les régions en altitude. La période de maturation en Italie est très longue grâce aux influences de La Méditerranée et des Alpes. Le pays a les vendanges les plus tardives d’Europe. Le climat méditerranéen permet d’avoir peu de précipitations en étés et des hivers plus humides. La grêle est un risque toujours très important pour les vignobles.

LES CÉPAGES EN ITALIE :

Les cépages principaux en Italie sont : Le Nebbiolo, le Sangiovese, la Barbera, le Montepulciano, La Corvina, Le Dolcetto, L’Arneis et le Trebbanio.

En 2015, l’Italie aurait produit entre 270,7 millions et 280,7 millions d’hectolitres.

La vigne fut introduite en Italie au IXème siècle avant JC par les colons grecs, qui l’avaient d’ailleurs appelé «Oenotria», le pays de la vigne. Sous l’Empire Romain, le secteur viticole connut de grandes avancées dans les techniques de vinification et la culture des cépages. La chute de Rome ne signifia pas pourtant la fin de la viticulture. Les petites cités morcelant la péninsule se lancèrent dans une concurrence endiablée pour asseoir sa caractéristique culturelle, chaque Etat protégeant ses traditions viticoles et ses cépages. Cela explique le développement de l’extraordinaire diversité des vins d’Italie.

On vous conseille aussi...