Prosecco

Vins du Monde

Prosecco
Prosecco
L'appellation
Prosecco

Les terroirs les plus estimés sont ceux des collines. Les vignes sont cultivées en Pergola (ou espaliers) sur un sol parfois très abrupt. La culture se fait également en plaine, plus généralement avec un Prosecco d’appellation DOC (Denominazione di Origine Controlata). Il sera moins prestigieux qu’un DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita). La zone de production du Conegliano Valdobbiadene DOCG est composée de collines dont l’altitude peut varier de 70 à 450 mètres et qui s’étendent d’est en ouest, au nord de la province de Trévise. Les variations saisonnières de température (plus réduites en plaine), les amplitudes thermiques sensibles entre le jour et la nuit, l’absence de brouillard, le faible nombre de gelées en hiver et leur absence au printemps, fournissent à cette zone un climat privilégié.

Les principaux cépages sont les suivants : Verdiso, Perera, Bianchetta

Les Prosecco DOCG (AOC Supérieure pour l’Italie) sont les plus réputés, on les trouve dans le district de Conegliano Valdobbiadene. La production de ces vins est proche de 70 millions de bouteilles. Il est à noter que le rendement maximum admis pour un vin DOC est de 180 hectos à l’hectare alors que pour un DOCG il ne peut être que de 135 hectos à l’hectare.

Plusieurs suppositions sont avancées quant à l’origine du nom Prosecco. Connu au temps de l’Empire Romain, l’hypothèse la plus vraisemblable serait la suivante : d’un village dénommé Prosecco situé plus à l’est, serait arrivé dans la province de Trévise, un cépage de même nom, Prosecco. En fait, on trouvait déjà dans la zone de Trévise un cépage fort semblable nommé Glera.

Les produits phare de l'appellation

Les exploitants de l'appellation