Pérou

Pérou

Les principaux cépages au Pérou sont les suivants : Mourvèdre, Carignan, Malbec, Cabernet sauvignon, Sémillon, Chenin blanc, Chardonnay et Sauvignon. Le Pérou dispose de 14.000 hectares de vignes pour une production de 610.000 hectolitres de vin par an, entre les villes de Pisco et Ica.

Le potentiel des terroirs est incontestable dans la Vallée d’Ica. A l’époque préhistorique, pendant la grande période de dégel, d’énormes coulées de boue dévastatrices glissèrent vers le bas de la cordillère des Andes – jusque dans l’océan Pacifique – formant au passage les vallées actuelles. Cela a forgé le sous-sol de la vallée, avec des fondements caillouteux et sablonneux. En résultent de superbes sols d’alluviaux. Le climat est sec et chaud.

C’est à Ica qu’ont été amenées les premières vignes, dès 1540, soit peu de temps après la conquête du pays par l’Espagne. Et même si l’industrie viticole péruvienne connait son apogée courant du 17ème siècle – grâce à la demande créée par la ville minière de Potosí, dans l’actuelle Bolivie (la plus grande ville des Amériques de l’époque) – cette dernière va s’effondrer suite à la guerre de Sécession (1861- 1865).

Les produits phare de la région

Les exploitants de la région