Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Château La Baronne

Les Chemins de Traverse

Famille Lignères
Château La Baronne
Découvrir la propriété
Appellation :
Corbières
Classification :
Château La Baronne
Cépages :
Cinsault,
Grenache
Type de vin :
Vin rouge
Conservation :
Vin sans soufre donc
à conserver dans un endroit frais.
Accords mets/vins :
L'été à l'ombre de la tonnelle,
avec des copains !
Millésime(s) :
2017
Prix : Ça arrive vite
Mini
Je suis intéressé(e)
Description :

Vin digeste avec ce petit plus aromatique des vins sans soufre. A boire à 15° quand il fait chaud. Accompagnera une grillade, ou rien du tout.

Conseils de dégustation :

Servir à 15°, petit carafage possible mais pas obligatoire.

Format(s) :
75 cl
Famille Lignères
Château La Baronne
Découvrir la propriété
L'avis de notre caviste
« »
Corbières
Corbières
L'appellation
Corbières

L’AOC Corbières s’étend des portes de Carcassonne aux étangs de Leucate et de Narbonne, des contreforts des Pyrénées au pied de la Montagne Noire, sur une surface de 11.800 hectares. C’est l’appellation du Languedoc ayant la plus grande superficie. Le climat est ici dominé par l’influence méditerranéenne, que l’on retrouve dans une végétation typique de garrigue. Les terroirs les plus occidentaux sont pour leur part assujettis à des influences océaniques, avec les composantes suivantes : vents marins humides, altitude qui entraîne un écart de température entre le jour et la nuit, exposition par rapport aux crêtes dominantes des sous-massifs, qui favorise la sécheresse.

Les principaux cépages sont : Bergeron, Carignan, Cinsault, Grenache blanc, Grenache noir, Grenache poilu, Lledoner pelut, Macabeu, Maccabéo, Malvoisie, Marsanne, Mourvèdre, Roussanne, Shiraz, et Syrah.

Sa production annuelle est de 550.000 hectolitres en moyenne.

La culture de la vigne dans le massif des Corbières remonte au II siècle avant notre ère, elle fut introduite par les marchands grecs mais se développa réellement au début de l’occupation romaine. Au cours du Moyen âge se développent des vignobles monastiques avec les fondations des abbayes de Lagrasse, Caunes-Minervois, Fontfroide et de Saint-Hilaire. Les moines améliorent la viticulture. Le canal du Midi, inauguré en 1681, relança la production du vin en Languedoc qui pouvait être exporté vers Toulouse, Bordeaux et Marseille. Le canal, qui traverse ce vignoble sur 40 kilomètres, eut pour effet d’élargir la zone de vente des producteurs locaux et dans les années 1730-1740, ce commerce permit aux exploitations agricoles d’augmenter leur production. À partir de 1855, le vignoble connut une forte progression.

On vous conseille aussi...