Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Israël

Israël

En Israël, seule l’espèce Vitis Vinifera croît (cabernet sauvignon, cabernet franc, merlot, syrah, carignan, petite syrah, sauvignon blanc, chardonnay, sémillon, gewurztraminer, muscadet, etc.). Sa production a été de 230 000 hectolitres en 2009.

Israël est coincé entre la Méditerranée à l’ouest, le Liban et la Syrie au nord, la Jordanie à l’est et l’Égypte au sud-ouest. Avec un territoire grand comme l’île de Vancouver avec 550 kilomètres du nord au sud et 80 kilomètres dans sa plus grande largeur, Israël compte cinq grandes régions viticoles.iIsraël est coincé entre la Méditerranée à l’ouest, le Liban et la Syrie au nord, la Jordanie à l’est et l’Égypte au sud-ouest. Avec un territoire grand comme l’île de Vancouver avec 550 kilomètres du nord au sud et 80 kilomètres dans sa plus grande largeur, Israël compte cinq grandes régions viticoles. Israël dispose d’une grande variété de sols et de climats. Tous ces climats et sols apportent une signature bien distincte au terroir de chaque région, ce qui donne cette diversité de cultures de différents cépages.

La présence de la vigne en Israël remonte à la plus haute antiquité. Des vestiges vieux de plus de 6 000 ans, comme des cuves vinaires rupestres et des pressoirs, en témoignent. Mais, au milieu du VIIe siècle, la conquête musulmane marque un coup d’arrêt brutal qui va durer plus de 1 200 ans. Ce n’est qu’à partir de la fin du XIXe siècle que la culture de la vigne redémarre, sous l’impulsion de colons venus de France ou d’Allemagne. C’est un Rothschild qui pose les bases du renouveau de la viticulture.

Les produits phare de la région

Les exploitants de la région