Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Hongrie

Hongrie

Le cépage principal utilisé est le Furmint, sensible au botrytis et à la maturation tardive. Les producteurs utilisent aussi du Hárslevelú, sensible au botrytis, et du Sárga Muskotály (muscat blanc à petits grains), un cépage aromatique aux notes de fleur d’oranger. En 2003, l’Hongrie a produit 3 millions d’hectolitres en moyenne.

Ses vignobles s’étendent aujourd’hui sur 140.000 hectares à l’ouest et au centre du pays. On peut distinguer cinq grandes zones de production, regroupant 22 régions viticoles : autour du lac Balaton, à l’influence modératrice sur le climat, le sud, le long de la frontière croate, le nord-est et ses vignobles orientés au sud, le nord-ouest, la région de Tokajhegyalja et son vin de légende le Tokaj. La Hongrie est un pays qui subit des influences équilibrées entre le climat continental qui sévit dans les pays plus au nord et le climat méditerranéen. Le mélange donne un contraste entre des hivers froids et des étés chauds.

Au cœur de l’Europe, ce petit pays possède une viticulture ancienne, qui remonte à l’époque romaine. Cependant, l’épidémie de phylloxéra de la fin du XIXème siècle a détruit les vignobles ancestraux du pays. Les vignes ont été replantées au XXème siècle avec des cépages internationaux. A la chute du régime communiste, la Hongrie a accueilli les investissements étrangers qui ont permis une amélioration notable de la qualité du vin en utilisant des techniques modernes. Les jeunes viticulteurs hongrois d’aujourd’hui se tournent vers les cépages anciens locaux pour produire des vins distinctifs du pays.

Les produits phare de la région

Les exploitants de la région