Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Gérard Bertrand

Domaine de l'Aigle Pinot noir

Gérard Bertrand
Gérard Bertrand
Découvrir la propriété
Appellation :
Haute Vallée de l'Aude
Classification :
Domaine de l'Aigle
Cépages :
Pinot Noir
Type de vin :
Vin rouge
Conservation :
Supérieur à 10 ans
Accords mets/vins :
A déguster avec des viandes rouges grillées,
volailles rôties, poissons grillés ou en sauce,
fromages affinés.
Millésime(s) :
-
Prix : Ça arrive vite
Mini
Je suis intéressé(e)
Description :

Le Domaine de l’Aigle, située à proximité du village de Roquetaillade, près de Limoux au pied des Pyrénées, est une propriété de 47 hectares entre 250 et 500 mètres d’altitude, représentant ainsi l’un des plus hauts vignobles de tout le Languedoc. Les vignes plantées de Pinot Noir trouvent des conditions climatiques proches de leur Bourgogne d’origine : de type océanique à tendance semi continentale avec des pluies régulières et une forte amplitude thermique. Ce domaine est cultivé en biodynamie.

Conseils de dégustation :

A déguster à 17-18°C.

Format(s) :
75 cl
Gérard Bertrand
Gérard Bertrand
Découvrir la propriété
L'avis de notre caviste
« »
Haute Vallée de l'Aude
Haute Vallée de l'Aude
L'appellation
Haute Vallée de l'Aude

La haute vallée de l’Aude couvre la zone supérieure du terroir de l’Aude, dans les premières collines au pied des Pyrénées. Située entre Carcassone et Limoux à l’Ouest de Narbonne, la haute vallée de l’Aude correspond à une des vingt appellations du sud de la région du Languedoc-Roussillon, dont l’appellation de Limoux et de Malepere, toutes deux AOC. Concernant les vins de pays de la région, ils diffèrent les uns des autres car ils correspondent à des zones uniques en leur genre en terme de climat et de sols. Près de la chaîne des montagnes des Corbières, cette zone est sujette à de très grandes variations de climat dûes à l’irrégularité de son relief. La lagune formée par les étangs dessine une barrière naturelle. Les sols sont sédimentaires sur des roches plissées correspondant à l’extension des Pyrénées.

Les rouges et rosés sont produits avec des cépages de type bordelais ; Cabernet Franc, Cabernet-Sauvignon, Côt et aussi de la Syrah, du Merlot et Pinot Noir. Les blancs ont un mélange éclectique également avec le Chardonnay, Sauvignon Blanc, et Viognier.

Le rendement moyen est de 50 hectolitres par hectare.

Mentionnée depuis le Xe siècle, la vigne limouxine est historiquement soumise au droit coutumier. On a trace d’un édit formulé par les consuls de Limoux, en 1267, qui pour protéger les productions locales, stipule des droits d’entrées pour les vins importés. En 1349, c’est Guillaume de Flavacourt, archevêque d’Auch, représentant du pouvoir royal en Languedoc, qui interdit avec accord des consuls l’entrée des raisins et vins étrangers à Limoux, sauf avis contraire. Les vins locaux ne cessent de se développer à partir de la Renaissance. Claude-Joseph Trouvé, préfet de l’Aude à la Restauration, estime qu’« il ne manque au vin de Limoux, pour être extrêmement recherché, que d’être plus connu ». Le vin de pays de la haute vallée de l’Aude est reconnu par décret du 

 

On vous conseille aussi...