Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Château Le Clos du Notaire

Cuvée Tradition

Amélie Osmond et Victor Mischler
Château Le Clos du Notaire
Découvrir la propriété
Appellation :
Côtes-de-Bourg
Classification :
Château Le Clos du Notaire
Cépages :
80% Merlot Noir, 15% Cabernet-Sauvignon,
5% Cabernet Franc
Type de vin :
Vin rouge
Conservation :
Entre 8 et 10 ans
Accords mets/vins :
A consommer sur des viandes blanches
ou rouges (grillées ou en sauce. Ex. bœuf),
charcuteries ou fromages à pâtes cuites.
Millésime(s) :
2011
Prix : Ça arrive vite
Mini
Je suis intéressé(e)
Description :

Ce vin développe des arômes fruités et révèle toute
la rondeur du Merlot noir et la subtile tannicité
du Cabernet-Sauvignon.

Conseils de dégustation :

Le Château Le Clos du Notaire développe des arômes fruités et révèle toute la rondeur du Merlot noir et la subtile tannicité du Cabernet. Arômes de petits fruits rouges bien mûrs et d’épices, il sera apprécié pour sa fraîcheur et ses tanins soyeux. Aérer une petite heure avant le service et consommer à une température idéale de 17°.

Format(s) :
75 cl
Amélie Osmond et Victor Mischler
Château Le Clos du Notaire
Découvrir la propriété
L'avis de notre caviste
« Plaisir immédiat, à partager entre amis ! »
Côtes-de-Bourg
Côtes-de-Bourg
L'appellation
Côtes-de-Bourg

Les Côtes-de-Bourg appelées aussi Bourg ou Bourgeais figurent parmi les plus anciens vignobles bordelais. Située au sud de la ville de Blaye, en face de l’appellation Margaux, sur les coteaux surplombant la Gironde, l’appellation s’étend sur 3.900 ha de sols calcaires à astéries, sablo-argileux. Son terroir bénéficie d’un climat océanique aquitain tempéré.

Les principaux cépages sont : Cabernet franc, Cabernet-sauvignon, Colombard, Côt, Malbec, Merlot, Muscadelle, Sauvignon, et Sémillon

Sa production annuelle est de 195 000 hectolitres.

Dès le moyen âge, Bourg était un port viticole important et son vignoble d’estuaire s’est étendu au rythme de la vie et du commerce fluvial. C’est sur la rive droite de la Gironde, au nord du patchwork viticole bordelais, que l’appellation Côtes de Bourg a fait ses premiers pas. Des pas conduits par des âmes fortes, car la population de Bourg se composait de marins, de pêcheurs et de vignerons. Des pas qui ont foulé un sol fait pour la vigne et une cité tournée vers le commerce. Les historiens situent la vocation viticole de Bourg autour du IIème siècle, période où les Romains plantèrent le premier plan de « Vitis Biturica » désigné comme l’ancêtre du Cabernet. Les Romains avaient déjà compris que la richesse des sols, le climat et l’exposition des terres sur la rive droite du fleuve étaient propices à l’implantation du vignoble. Et, jusqu’au IXème siècle, le commerce du vin s’est accompagné de celui de l’étain. Ce dernier s’est complété de celui de la pierre. Aujourd’hui, les lieux abritent d’anciennes carrières plantées là sur des couches calcaires. Elles conservent la trace de nombreuses galeries qui signent aussi la construction de Bordeaux.

On vous conseille aussi...

  • Château Biston-Brillette

    Château Biston-Brillette

    Château Biston-Brillette Je découvre
  • Château Carignan

    L'Orangerie de Carignan

    Château Carignan Je découvre