Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...
  »  Ça vient d'iciLe BordelaisLes appellationsPauillacType d'alcoolVin rouge   »   Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande

< Revenir à la page précédenteRevenir à la page précédente

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande

Champagne Louis Roederer
Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande
Découvrir la propriété
Appellation :
Pauillac
Classification :
Second Grand Cru Classé en 1855
Cépages :
Cabernet-Sauvignon, Merlot,
Cabernet Franc, Petit Verdot
Type de vin :
Vin rouge
Conservation :
20 ans
Accords mets/vins :
Canard aux cerises, omelette à la truffe,
poêlée de cèpes, tarte au chocolat,
panna cotta aux fruits rouges.
Millésime(s) :
2010, 2012, 2014, 2015
Prix : Ça arrive vite
Mini
Je suis intéressé(e)
Description :

Le style unique et singulier du Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande dévoile avec beaucoup de justesse, la magie d’un lieu hors du commun. Sa brillance éclatante, les innombrables nuances florales, fruitées et épicées ainsi que le soyeux de ces saveurs exaltées sont autant d’émotions qui invitent à la dégustation.

Conseils de dégustation :

La température de service idéale est de 18°C. Pour les jeunes millésimes, décanter le vin permettra de libérer ses arômes. Pour les vieux millésimes, une décantation n’est pas nécessaire.

Format(s) :
75 cl
Champagne Louis Roederer
Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande
Découvrir la propriété
L'avis de notre caviste
« »
Pauillac
Pauillac
L'appellation
Pauillac

L’AOC Pauillac est située sur la rive gauche de la Gironde et réunit des conditions climatiques et géologiques exceptionnelles, ce qui lui permet de produire de très grands vins. Capitale du Médoc viticole, la ville portuaire de Pauillac a donné son nom à l’appellation. Son terroir bénéficie d’un climat océanique tempéré et de sols graves et calcaires.

Les principaux cépages sont les suivants : Cabernet franc, Cabernet-sauvignon, Merlot.

Sa production est de 54 000 hectolitres par an.

Il fallu attendre le 17ème siècle pour commencer à voir des vignes dans le Médoc (et donc à Margaux, Saint Estèphe, Saint Jullien, Pauillac…). Auparavant le Médoc était un marécage. Durant les 17ème et 18ème siècles, les marchands d’Angleterre, des Pays Bas et d’Allemagne controllaient la plupart des vins produits dans la région de Bordeaux. A ce moment, les producteurs vendaient leur vin en tonneau ou barrique dès la fin de sa production. Les marchands achetaient les tonneaux, quelquefois mettaient les vins en bouteille, et le faisaient vieillir. En 1855, ces marchands décidèrent la création d’un classement des vins de Bordeaux afin de distinguer les meilleurs vins. Cette classification existe toujours aujourd’hui sous la forme du classement des grands crus classés.

On vous conseille aussi...