Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...
  »  Bordeaux ClairetÇa vient d'iciClairetLe BordelaisLes appellationsType d'alcool   »   Château Penin Bordeaux Clairet

< Revenir à la page précédenteRevenir à la page précédente

Château Penin

Château Penin Bordeaux Clairet

Patrick Carteyron
Château Penin
Découvrir la propriété
Appellation :
Bordeaux Clairet
Classification :
Château Penin
Cépages :
Merlot 85%, Cabernet-Sauvignon 15%
Type de vin :
Clairet
Conservation :
2 à 3 ans
Accords mets/vins :
Idéal à l’apéritif, pour les repas d’été,
ou en pique-nique. Parfait en
accompagnement des salades composées
ou sur une cuisine plus exotique
(accord parfait avec cuisine asiatique).
Millésime(s) :
2017
Prix : Ça arrive vite
Mini
Je suis intéressé(e)
Description :

Vin souple, peu acide, fruité au nez et au palais. Le Clairet se différencie des rosés par une présence en bouche plus vineuse, plus savoureuse et plus persistante.

Conseils de dégustation :

A consommer assez frais, entre 9 et 11 degrés.

Format(s) :
75 cl
Patrick Carteyron
Château Penin
Découvrir la propriété
L'avis de notre caviste
« »
Bordeaux Clairet
Bordeaux Clairet
L'appellation
Bordeaux Clairet

L’AOC Bordeaux Clairet est une AOC régionale. Véritable intermédiaire entre les rouges et rosés, les Bordeaux Clairets sont des vins pleins de fraîcheur et très aromatiques, dans la tradition des premiers vins de Bordeaux exportés vers le Royaume-Uni au XVIIIème siècle. Les sols sont des sables, graves, boulbènes et argilo-calcaires.

Les principaux cépages de l’appellation sont le Cabernet Franc, le Cabernet-Sauvignon et le Merlot.

L’appellation, assez confidentielle, s’étend sur 925 hectares sur l’ensemble de la Gironde, et produit environ 52.000 hectolitres de vin par an.

La fin de la guerre de 100 ans, au terme de 300 ans d’occupation, la bataille de Castillon oblige les anglais à capituler. Or, trois siècles de présence anglaise en Aquitaine ont favorisés l’exportation des vins sur le marché britannique. Cela créé un véritable engouement pour ce vin rouge, à l’époque, peu macéré, à fermentation courte et d’une belle couleur rouge claire – LE CLARET de BORDEAUX. Lorsque les anglais quittent la France, ils vont s’approvisionner au Portugal, notamment dans la vallée du Douro, région productrice de vins riches, tanniques et colorés, ayant subi une longue macération. Cependant, la haute société anglaise demeure très attachée aux vins de Bordeaux. Aussi, pour s’adapter et tenir compte de ce nouveau goût du consommateur, les viticulteurs vont faire des efforts sur la sélection des terroirs, la limitation des rendements et l’élevage en fûts. Ils vont produire des vins plus riches en matières colorantes, obtenus par une longue macération. Mais, le CLARET traditionnel subsiste. Il va devenir une véritable appellation dénommée aujourd’hui « Appellation BORDEAUX CLAIRET contrôlée ».
En 1950 Emile Peynaud élabore le Clairet et la Cave de Quinsac devient créateur de l’appellation Bordeaux Clairet et Capitale du Clair.

On vous conseille aussi...