Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Canada

Canada

Les cépages blancs les plus utilisés sont le Riesling, le Pinot Blanc, le Chardonnay et le Vidal, un cépage hybride de Trebbiano et de Rayon d’Or. Les vins rouges sont élaborés essentiellement avec les cépages Merlot, Cabernet Franc et du Pinot Noir. La production de vin au Canada a été multipliée par 5 de 2003 à 2016. C’est une hausse de 531 %. En 2003, le Canada produisait 251,000 hectolitres de vin. En 2016, c’est 1 585 000 hectolitres de vin qui sortent des vignes du pays. Ce qui est l’équivalent de 210 805 000 de bouteilles de 750 millilitres.

Le Canada connaît un climat rigoureux, avec des gelées printanières et une courte période de mûrissement du raisin. Les espaces viticoles les plus importants se trouvent en général près des grands lacs pour jouirent de températures plus fraîches, idéales pour le vin de glace.

Les vikings, en découvrant les terres actuelles du Canada, seraient tombés aussi sur de nombreuses vignes sauvages. Les historiens spéculent que ces vignes ont conduit l’explorateur Leif Ericson à nommer une des terres du Canada Vinland. Les colons européens tentèrent sans grand succès la culture de la vigne à partir de cépages importés au Canada au début du XIXème siècle mais les vignes ne résistèrent pas au climat du pays. La prohibition au Canada au début du XXème siècle a détruit les petites régions viticoles mais a renforcé l’Ontario qui a profité de son exception pour la production de vin. Pendant les années 1970-1980, le commerce du vin canadien put se développer avec la délivrance de permis de production par les Etats. L’accord de libre-échange entre Canada et USA en 1988 libéralise le commerce ce qui bouleversa profondément l’industrie viticole. Les producteurs plantèrent des cépages internationaux et les gouvernements mirent en place un système de contrôle de la qualité appelé VQA (Vintners Quality Alliance).

Les produits phare de la région

Les exploitants de la région