Venez découvrir la richesse de nos caves, des vins de nos régions mais pas que...

Afrique du Sud

Afrique du Sud

L’Afrique du Sud cultive une centaine de cépages, dominés par le chenin blanc (steen) avec 20 % des surfaces. Mais les blancs sont en perte de vitesse. Ils occupent encore la moitié du vignoble avec le colombard et surtout le sauvignon qui est devenu la pièce maîtresse du vignoble sud africain et l’un des vins les plus présents à l’export. Il représente aujourd’hui près de 9400 ha soit près 10 % des surfaces. On le cultive dans la quasi-totalité des régions viticoles, sur les terroirs les plus frais dont Stellenbosch qui est sa véritable terre d’élection. Il est suivi par le très médiatique chardonnay, le sémillon, le viognier (un cépage tendance), et le riesling, (appelé Cape riesling ou South-African Riesling). Actuellement, la qualité des vins est très inégale et les rendements varient de 20 à 350 hectolitres par hectare.

La province du Cap (Western Cape*) est le berceau du vignoble sud-africain, autour de Cap town et au nord-est de la ville (Coastal Region)*. On y trouve les districts (sorte d’AOC) et des wards (des crus), les plus célèbres du pays : Paarl, Stellenbosch, Darling, Cape Point, Constantia, Walker Bay, Franschhoek,… Ce secteur produit à lui seul, près de 80 % des vins sud-africains en appellation (WO : Wine of Origin). Les conditions sont idéales, un climat méditerranéen du à une double influence maritime, l’océan atlantique à l’ouest, l’océan indien à l’est ; une pluviométrie presque idéale ; des étés de novembre à mai, chauds, un peu plus chaud qu’à Bordeaux mais adoucis par un vent frais formé à partir du Benguela, courant venu de l’Antarctique, le fameux Cape Doctor.

En 1498, Vasco de Gama doublait le cap de Bonne-Esperance et débarquait à Natal. Mais il fallut attendre 1657 pour que Johan Van Riebeeck organise, pour le compte de la Compagnie hollandaise des Indes orientales, la première colonie d’Afrique du Sud. Dans ses bagages, il emportait des boutures de vigne de la vallée du Rhin. Le 2 février 1659, il notait : Aujourd’hui, loué soit le Seigneur ! Pour la première fois on a fait du vin avec des raisins du Cap.

Les produits phare de la région

Les exploitants de la région